Mes clients sont des amis !

Publié le par Jean-Noël Hervé

Une très bonne surprise du redouté Expert René Gabriel :

 

2000 Château Moulin Haut-Laroque, Fronsac                                         
Während dem Bordeaux-Primeurtrip sind wir beim Châteaubesitzer Jean-Noël Hervé eingeladen.

Der hat so viel zu erzählen, dass es mindestens drei Ohren pro Person braucht um alles mitzubekommen.

Gut, dass es da im Glas einen ganz besonderen Wein gibt, der einem das Zuhören erleichtert.

Wow – der 2000er ist der beste Fronsac den ich je in meinem Leben verkostete, pardon gläserweise trank!

Ein Wein den ich an der Primeurverkostung 2000 verpasst hatten. Schade – denn dieser unglaubliche Moulin Haut-Laroque

hätte eine Revolution in meinem Klassement ausgelöst und schon damals meine Einkaufsliste beeinflusst.

Aus der Châteaureserve konnte ich ein paar Kisten entlocken…
Degunotiz: Unglaublich jung, viel violette Reflexe, satt in der Mitte. Geniales, vielschichtiges Fruchtbukett,

immer noch frisch mit viel blauen und auch schwarzen Beeren, parfümierte Cassisnote, Darjeelingtee,

Lakritze. Im Gaumen wie eine Melodie auftretend, schmeckt wie ein ganz grosser Pomerol dem man eine Prise eines grossen Pauillacs

beigemischt hat, fleischig, ausgeglichene Adstringenz, erhabenes Finale. 19/20 2012 – 2026

 

" Durant la campagne de dégustation des vins primeurs 2007, nous étions invités chez Jean-Nöel Hervé.

Il avait tellement à nous raconter qu'il aurait fallut au moins 3 oreilles pour tout entendre mais heureusement,

dans le verre il y avait un vin si extraordinaire pour dissiper notre attention.

Waouh ! le 2000 est le meilleur Fronsac que j'ai goûté dans ma vie, pardon que j'ai bu par verres entiers.

Un vin que je n'avais goûté lors de la présentation des primeurs 2000. Dommage, car cet invraisemblable

Moulin Haut-Laroque aurait déclenché une révolution dans mon classement et dès lors influencé ma liste d'achats.

De la réserve du Château, j'ai pu subtiliser quelques caisses...

Notes de dégustation :

Etonnament jeune avec beaucoup de reflets violets, dense en son milieu. Un bouquet de fruits complexe et génial,

toujours si frais avec des notes de fruits rouge et noir, des parfums de cassis, de thé Darjeeling et du zan.

Dans la bouche, comme une mélodie crescendo, il se goûte comme un très grand Pomerol auquel on aurait ajouté

- des parts - d'un grand Pauillac. Dense, charnu avec de la mâche et des tanins équilibrés, il finit sur une sublime finale.

Note : 19/20   2012-2026 "

Cette traduction a été aimablement effectuée par : 

Jean-Louis Dressel Sommelier-Conseil Diplômé de l'Université du Vin de Suze la Rousse

qui pourra vous parler de ce vin qu’il connaît bien car il en vend dans son magasin Bacchus à Beinheim (67930)

Publié dans PRESSE

Commenter cet article