Préparation de plantation

Publié le par Jean-Noël Hervé

Du terrain nu à une vigne établie il y a foule de travaux à réaliser et certains dont on ne parle jamais.

 


C’est le cas de l’équerrage, puis du marquage.

Equerrage :

Optimiser l’implantation par rapport au terrain disponible

Respecter une orientation (Nord –Sud).

Implanter à la densité (nombre de pieds à l’hectare) voulue en choisissant espacement entre rangs et entre pieds

 


Marquage :

Pose des « marquants », des tuteurs en acacias en fait, en respectant la densité (nombre de pieds à l’hectare) voulue en choisissant espacement entre rangs et entre pieds.

Ces travaux très particuliers sont effectués par l’intermédiaire de notre pépiniériste, mais bien sûr sous ma responsabilité et mon contrôle.

Seulement ces travaux terminés, nous pourrons planter un jeune pied contre chaque « marquant »



 

Publié dans Dans les vignes

Commenter cet article