VINUM

Publié le par Jean-Noël Hervé

Juin 2007

 Nous l’avons déjà évoqué plusieurs fois : le nombre de facteurs qui ont permis d’obtenir de si bons résultats en 2006 n’a jamais été aussi important.

A Fronsac et Canon Fronsac, ceux-ci semblaient être tous réunis. Pour nous, cela ne fait aucun doute, le secret vainqueur de la lutte pour le titre de la meilleure appellation de Bordeaux 2006 se trouve ici.

Les sols argilo-calcaires (enherbés la plupart du temps) en coteaux étaient le mieux adaptés aux conditions climatiques particulières du millésime. Le vent a protégé la vigne des attaques de champignons, les raisins ont pu être récoltés dans des conditions optimales, c'est-à-dire mûrs, mais pas trop non plus, ce qui pour une fois, a permis d’avoir des degrés d’alcool supportables (contrairement aux derniers grands millésimes, extrêmement riches en alcool) ainsi qu’une grande complexité aromatique et donc des vins d’une fraîcheur et d’une race particulière ; Amis chasseurs de trouvailles, à vos marques !


18
Château Moulin Haut Laroque 2006

Surclasse tout ce que ce domaine a pu produire à ce jour, d’un point de vue race, longueur, fraîcheur, qualité des tannins, arômes floraux et fruités, sans pointe d’alcool.

Génial : 2014 à 2030

Publié dans PRESSE

Commenter cet article