Des détails, toujours des détails!

Publié le par Jean-Noël Hervé

Nous sommes tous certains qu’un grand vin est le résultat d’un nombre considérable de petits détails maîtrisés.

Je vais vous montrer comment nous acceptons même des contraintes qui n’interviennent pas dans la qualité intrinsèque du vin.

Voyez la première photo, les bouteilles sont face en l’air, étiquettes bien lisibles, c’est esthétique.


Maintenant lorsque vous ouvrirez un carton de chez nous, vous allez voir ce que vous montre la deuxième photo ! Les bouteilles sont couchées sur le côté, les étiquettes partiellement cachées. Ce n’est pas très beau, et vous allez vous dire que je ne prends pas beaucoup soin lors des mises en caisses et que je pose les bouteilles comme elles viennent, en désordre.


Et bien vous vous trompez, cela me procure plus de travail, en effet pour la couche supérieure, je les dispose sciemment comme cela et non pas au hasard de leur arrivée dans mes mains !

La raison est très simple, lorsque vous allez donner un coup de cutter ou de couteau en ouvrant le carton, vous allez faire courir la lame sur les bouteilles et ainsi rayer ou même couper les étiquettes qui seraient tournées face au ciel !


Sans organisme de contrôle qualité, il y a longtemps que tous ici, nous faisons attention à ce détail.

C’est une petite attention envers vous tous qui nous faîtes confiance.

Publié dans Dans les chais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article