fin des malos

Publié le par Jean-Noël Hervé

Voila, record battu tous millésimes confondus !

Dès aujourd’hui, 14 Novembre 2007, nos vins ont entièrement réalisé leurs fermentations malo-lactiques.

Cette désacidification naturelle indispensable à la stabilité future du vin se fait grâce à l’intervention spontanée de bactéries spécifiques et ce dans des conditions thermiques précises.

Nos cuves régulées et notre mise en fûts par gravité sans déperdition de chaleur ont aidé le processus.

La température d’élevage va donc maintenant pouvoir être abaissée permettant ainsi des précipitations rapides de colloïdes et de cristaux de bitartrate qui seront éliminés au prochain soutirage.

L’aventure du 2007, très bien engagée, continue …

Publié dans Dans les chais

Commenter cet article