Soutirages

Publié le par Jean-Noël Hervé

Grands moments dans mes chais.

Le travail est intense car nous soutirons les 2006 et aussi certains 2007.

Cela fait beaucoup de fûts à manipuler

Les avantages de cette opération sont multiples :

.Séparer le vin clarifié de la lie du fond

.Aérer le vin

.Apprécier les différences gustatives entre lots, entre tonneliers afin de se faire une idée plus précise des assemblages possibles

.Interrompre l’élevage en fûts de certains lots de 2006 et auquel cas libérer des barriques pour recevoir des 2007

Hormis le vidage et le remplissage des fûts que je vous ai déjà décrit, il ne faut pas oublier :

.Le lavage parfait à chaud puis à froid


L’égoutage et le séchage indispensables avant un nouveau remplissage


Je vous jure que nous n’avons pas le temps de nous distraire.

Le volume ainsi traité va nous demander plus de 2 semaines complètes, il faut savoir que si ces mêmes vins étaient en cuves (comme l’immense majorité à Bordeaux), 2 jours de travail seulement seraient suffisants !!!

Publié dans Dans les chais

Commenter cet article