15 Septembre 2009

Publié le par Jean-Noël Hervé

Voila un petit point avant vendange :

Le temps du mois d’Août 2009 va rester dans les mémoires des vignerons, il a été en tous points parfait : chaud, lumineux, sec, mais sans canicule stressante.La première quinzaine de Septembre est tout aussi étonnante.

Le résultat est une merveille, les grappes sont belles, saines et nous allons avoir  du mal  à nous décider à les cueillir tant elles semblent magnifiques ainsi.

Comme toujours dans ces cas là (malheureusement pas assez souvent) il faut résister à l’envie d’en finir et prendre le risque de repousser quelque temps « la mise à mort » de la vendange.

Pour quel gain ? Oh ! C’est compréhensible : tout ce qui est important se trouve dans les peaux et leur tissu fragile est encore trop épais ce jour mais viendra bientôt le jour J où il sera plus abouti et permettra sans violence d’en extraire le substantifique contenu pour la grandeur du vin.

Une analyse d’une parcelle pour les pros :

Sucres : 244

PH : 3,62

AT : 3,49

A.Malique : 1,8

Ces 4 chiffres dont nous suivons l’évolution nous font décider (sauf changement radical de la météo) d’attendre le 28 pour commencer !

Publié dans Dans les vignes

Commenter cet article