2008, l’été … « paradoxal »

Publié le par Jean-Noël Hervé

A l’instant j’ai pris cette photo dans une de nos vignes:

Si ce n’est pas sec !! Et pourtant le taux élevé d’humidité n’a jamais été aussi constant depuis le début septembre ! Ce matin à 7 kms d’ici, il pleuvait fort dans la ville de Libourne, on y a même vu quelques grêlons !

Preuve est faite que notre future vendange n’est pas en état de dilution, il nous faut simplement attendre la meilleure maturité et ce n’est pas pour tout de suite !

Dans le registre « je me plains tout le temps » :

Quand ce n’est pas le blaireau qui me boulotte le bas des grappes, ce sont des oiseaux qui viennent me picorer le dessus de celles-ci !

 

Publié dans Dans les vignes

Commenter cet article